Éducation des adultes et formation professionnelle

UN PARTENARIAT INNOVATEUR ENTRE L’ÉCOLE PROFESSIONNELLE DES MÉTIERS ET TERMACO

Avec l’objectif de stimuler l’intérêt pour la formation professionnelle, mais surtout encourager la persévérance des élèves, Termaco a lancé son programme de bourses d’excellence en partenariat étroit avec la Commission scolaire des Hautes-Rivières. Cinq étudiantes/étudiants de première année en soudage se sont vu remettre une bourse de 1000 $ chacun et ont pu profiter d’un emploi  rémunéré chez Termaco pour la période estivale. De plus, chacun des boursiers a été jumelé avec un mentor de l’entreprise pour lui transmettre son savoir, son expertise et la passion du métier .

Enseignants de l’EPM et membres du personnel de Termaco lors du lancement du programme

Le jardinage au Centre d’éducation des adultes La Relance, une initiative qui rapproche 

Afin d’aider les élèves à développer de nouveaux intérêts, une plus grande culture générale et un meilleur sentiment d’appartenance envers le milieu scolaire, un jardin à vocation éducative et sociale a vu le jour à l’édifice Docteur-Poulin de Marieville.

Ce projet, qui permet à ces jeunes adultes de développer de nouvelles compétences et de vivre des expériences très enrichissantes, a également permis à l’équipe du centre de travailler avec plusieurs organismes de la communauté.

L’entraide entre les différents partenaires a été un élément essentiel de la réussite de cette belle aventure.

Les étapes de la réalisation du projet

  • Décembre – Recherche de donateurs auprès de fournisseurs anglophones incluant la rédaction d’une lettre concoctée par un élève du centre.
  • Janvier -Rédaction et envoi des demandes de commandites auprès de plusieurs entreprises de la région. Entente conclue avec le CJE pour la confection des bacs pour faire pousser les plants.
  • Février – Partenariat établi avec des membres de la FADOQ de Marieville pour l’entretien des lieux au cours de l’été.
  • Mi-avril – Début des semis intérieurs.
  • Fin avril -Nettoyage du terrain prévu pour recevoir les plants.
  • Mai -Réception des bacs de culture confectionnés par le CJE, dans le cadre du programme Mon Boulot.
  • Fin mai- Réception du terreau, préparation du terrain et des modules de plantation.
  • Début juin – Plantation extérieure et transplantation des semis. Entretien du jardin et début potentiel de la récolte. Durant la période des vacances, des membres de la FADOQ ont aidé à l’entretien du jardin.

Et les récoltes ?

Les récoltes sont remises aux personnes dans le besoin ou à des organismes de charité de la région. Les élèves développent de l’empathie envers les plus démunis et réalisent qu’ils font partie d’une collectivité. En posant de simples petits gestes, ils peuvent soulager certaines souffrances.

Le projet a aussi permis aux élèves de développer l’initiative personnelle, le travail d’équipe ainsi qu’une meilleure conscience environnementale.

 

Le dîner des nations

Le Centre d’éducation des adultes La Relance a organisé son traditionnel dîner des nations en mai dernier.

Les groupes de francisation en ont mis plein la vue en préparant différents plats et en présentant divers éléments de leurs cultures respectives.

Petite nouveauté, un groupe a également concocté plusieurs mets typiquement montérégiens, à base de sirop d’érable, pour permettre aux élèves étrangers de goûter aux excellents produits régionaux.

Plus d’une vingtaine de pays étaient représentés.

L’école professionnelle des métiers mène au succès!

La 15e édition des olympiades québécoises des métiers et des technologies a débuté en février 2018.

Sept élèves de l’École professionnelle des Métiers ont remporté les honneurs lors des olympiades montérégiennes de la formation professionnelle.

14 candidats étaient inscrits dans les disciplines suivantes : assistance et soins infirmiers, cuisine, électricité, esthétique, mécanique automobile, soudage-montage et techniques d’usinage.

Parmi ces élèves, quatre d’entre eux se sont rendus aux olympiades provinciales qui ont eu lieu à Montréal du 2 au 5 mai 2018.  Josiane Bonvouloir (en cuisine), Marc-Antoine Fortin (en électricité), Samuel Deland (en mécanique automobile) et Karolane Ducharme (en esthétique).

À la suite du volet provincial, Marc-Antoine Fortin, élève au programme d’électricité, a obtenu une médaille d’argent ce qui lui a permis de participer aux olympiades canadiennes à Edmonton du 2 au 6 juin.

Les olympiades sont un moyen pour les élèves de démontrer leur savoir-faire, leur savoir-être et surtout leur passion pour leur métier. Les prochaines olympiades auront lieu en 2020.

Des « dîners de filles » à l’édifice Laurier

L’idée des dîners de filles est venue spontanément lors d’une conversation entre la technicienne en travail social et des étudiantes en usinage. Elles disaient vouloir dîner entre elles pour partager à propos de leur réalité. L’équipe a donc organisé des dîners de filles et profité de l’occasion pour les offrir à toutes les filles de l’école.

Trois dîners ont été organisés en collaboration avec la psychoéducatrice et la conseillère d’orientation portant sur les thèmes de l’aide financière, la gestion du stress et de l’anxiété, la gestion du temps pour soi et les vacances avec les enfants. Lors de ces dîners, les intervenants ont invité un partenaire (Quartier de l’emploi) pour le programme « Chapeau les filles », un professeur de yoga et une intervenante de Chemin D’A.P.I.

En moyenne, une quinzaine d’étudiantes de tous les programmes ont assisté à chaque dîner. Elles ont pu développer leur sentiment d’appartenance, leurs habiletés sociales et leur estime de soi. Ces dîners ont aussi permis de mieux connaître les ressources du milieu.