Plan d’engagement vers la réussite

Adoption du Plan d’engagement vers la réussite 2018-2022

Le Plan est adopté au terme d’une démarche participative

 Saint-Jean-sur-Richelieu, le 27 juin 2018 – La Commission scolaire des Hautes-Rivières a adopté son nouveau Plan d’engagement vers la réussite (PEVR) lors de la séance extraordinaire du conseil du 26 juin.

« Les modifications apportées à la Loi sur l’instruction publique et l’échéance de notre plan stratégique actuel permettaient de profiter de l’occasion pour assurer la transition entre ce dernier et le nouveau Plan d’engagement vers la réussite (PEVR) », a précisé la présidente, madame Andrée Bouchard.

Une nouvelle réalité en éducation

En cohérence avec la Politique de la réussite éducative et du Plan stratégique 2017-2022 du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES), le plan d’engagement vers la réussite est un outil stratégique de planification qui définit le contexte, la vision, les enjeux, les orientations, les objectifs, les cibles d’amélioration, les indicateurs de réussite et les priorités d’action de la Commission scolaire des Hautes-Rivières pour contribuer au succès de tous ses élèves.

« C’est un projet ambitieux pour garder le cap sur nos priorités et veiller à ce que toutes les ressources soient orientées dans le meilleur intérêt des élèves », a ajouté le directeur général, monsieur Eric Blackburn.

Auparavant, la Commission scolaire des Hautes-Rivières avait un plan stratégique et une convention de partenariat avec le Ministère.

Pour leur part, les écoles et les centres avaient trois documents distincts : le projet éducatif, le plan de réussite et la convention de gestion convenue avec la Commission scolaire.

Toute l’information a été revue et consolidée dans un seul document : le Plan d’engagement vers la réussite (PEVR) pour la Commission scolaire et le Projet éducatif pour les écoles et les centres.

Une démarche de collaboration mobilisatrice, centrée sur les besoins des élèves

La démarche d’élaboration du PEVR se voulait une réflexion collaborative autour de laquelle de nombreux acteurs du territoire se sont mobilisés lors de rencontres porteuses qui ont permis de dégager un consensus concernant les grandes priorités à privilégier pour la Commission scolaire des Hautes-Rivières.

Le MEES exigeait que la démarche liée au PEVR comporte trois volets : planification, mise en œuvre et reddition de comptes.

À la Commission scolaire des Hautes-Rivières, le Plan comporte six grandes étapes:

  • Établir le portrait et définir le contexte;
  • Choisir des orientations, des objectifs, des cibles et des indicateurs;
  • Élaborer la déclaration de services;
  • Transmettre le Plan d’engagement vers la réussite (PEVR) au ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur et le diffuser;
  • Concevoir le plan d’action, débuter la mise en œuvre et amorcer la démarche d’élaboration des projets éducatifs des écoles et des centres;
  • Rendre compte.

Chaque année, la Commission scolaire rend compte de ses résultats dans son rapport annuel. La première reddition de comptes officielle du PEVR aura lieu à l’automne 2019.

« L’élaboration du PEVR fut une belle occasion d’actualiser notre portrait de situation et de s’arrimer avec les outils de gouvernance du Ministère. Cela nous a permis d’assurer la continuité, en tout respect du travail réalisé au cours des dernières années avec notre personnel, d’actions qui portent déjà leurs fruits et ainsi mieux faire réussir nos élèves », a conclu la présidente.

Réflexions d’élèves

Pour amorcer la démarche, nous avons demandé à des élèves du primaire et de 1re secondaire de partager ce qu’ils aimaient à l’école, ce que signifiait apprendre, ce qu’étaient les choses dont ils se souvenaient le plus et ce qu’ils aimeraient changer.

Voici également quelques-uns des témoignages d’élèves qui ont participé aux groupes d’émergence (2e cycle du secondaire, formation générale aux adultes et formation professionnelle) :

« J’ai trouvé ça vraiment intéressant et enrichissant d’avoir autant de gens différents autour de la table. J’ai appris plein de choses. Ça change mon point de vue sur la Commission scolaire. » – Charles Courtemanche

« J’ai beaucoup aimé. Ça m’a permis d’avoir une perception différente de ce qu’on entend dire et aussi de donner mon opinion. Je me sentais très écouté. Ils voulaient vraiment savoir ce que je pensais. » – Anthony White

« J’ai trouvé ça très instructif de voir tout ce qui se fait pour améliorer les choses. » – William Poulin

Voici un aperçu de leurs réponses dans la vidéo intitulée : «Les espères» disponible sur notre chaîne YouTube CSDHR.

Cliquez sur l’image pour accéder à la vidéo