Entrepreneuriat scolaire

La CSDHR célèbre l’esprit d’entreprendre des élèves avec grande fierté

3 projets obtiennent leur billet pour la finale nationale
18 projets ont été réalisés dans 8 écoles pour cette 19e édition du Défi

Saint-Jean-sur-Richelieu, le 28 avril 2017 – La finale régionale de la 19e édition du concours québécois d’entrepreneuriat OSEntreprendre a eu lieu hier soir, en présence d’une brochette d’invités de tous les horizons réunis pour cette occasion à l’érablière Au toit rouge à Mont-Saint-Grégoire.

La Commission scolaire des Hautes-Rivières félicite tous les participants et est très heureuse de souligner les trois projets qui sont maintenant en lice pour la finale nationale qui aura lieu en juin à Québec. Il s’agit de SmoothAime de l’école Saint-Vincent, de La boutique d’Ariane des causes humanitaires, de l’école Notre-Dame-de-Lourdes (secteur Saint-Jean), et du projet Au Se’cour de l’école Dr-Alexis-Bouthillier.

« C’est un bonheur de souligner toutes ces belles idées qui prennent vie grâce à l’esprit entrepreneurial de nos élèves. Je désire remercier plus particulièrement les enseignants et les membres du personnel qui les accompagnent au quotidien avec un grand dynamisme », a mentionné la présidente, Madame Andrée Bouchard.

La passion de l’entrepreneuriat se conjugue toute l’année dans nos classes et nos écoles, du préscolaire au secondaire. L’esprit d’entreprendre anime nos élèves. Grâce à des membres du personnel engagés qui les motivent et les soutiennent, nos jeunes osent entreprendre pour créer des projets stimulants qui leur permettent d’apprendre autrement.

L’édition 2017 du Défi a donné lieu à une récolte de 18 projets réalisés dans 8 écoles. Quatre d’entre eux ont été sélectionnés lors du gala de la finale locale, qui s’est tenu le 4 avril dernier, pour nous représenter à la finale régionale. Il s’agissait de :

Chacun de ces projets permet aux élèves de développer des qualités entrepreneuriales et d’apprendre d’une manière différente, que ce soit la conception d’un produit, la réalisation d’un événement ou encore la mise en œuvre d’un service.

Comme l’explique l’orthopédagogue Joanne Ratté : « L’élève a du plaisir à effectuer les tâches et il retrouve confiance en ses capacités. L’entrepreneuriat scolaire donne du sens à l’apprentissage ».

Les élèves ont l’occasion de développer des aptitudes et des qualités qui leur serviront dans tous les volets de leur vie : confiance en soi, leadership, autonomie, solidarité, sens des responsabilités et de l’organisation, ténacité et créativité.

« Le principal avantage de l’entrepreneuriat scolaire, c’est la motivation. Les élèves qui avaient des taux d’absentéisme importants étaient toujours présents lors de la réalisation du projet », ajoute Mme Ratté.

Ce bagage, acquis lors d’activités pédagogiques ou parascolaires, devient un coffre à outils précieux pour réaliser d’autres projets qui auront également un impact positif sur leur milieu, leur famille, leur communauté et leur vie.

Ces projets cristallisent des apprentissages et permettent aux élèves de se découvrir des forces et des intérêts particuliers en favorisant la persévérance chez bon nombre d’entre eux.

La Commission scolaire des Hautes-Rivières salue l’esprit d’entreprendre de ses élèves.

Projet SmoothAime

Joanne Ratté – orthopédagogue, Andrée Bouchard – présidente de la CSDHR, Éloïse Massé, Mia Favreau et Albert Leblanc (devant), Sonny Beaudry, Estelle Loiselle et Bwanga Kabamba (derrière), Caroline Désormeau – enseignante, Chantal Majeau – directrice

Projet La boutique d’Ariane

Ariane Larocque – enseignante, Isabelle Lemay– animatrice de vie spirituelle et communautaire, Simon Languedoc et Maéna Méthot, Sophie Latreille – directrice générale adjointe et Louis-Philippe Dubois – directeur

Projet Au Se’cour

Nathan Dion, Tommy Couture, Kimberly Poissant-Beauregard, Jade Gosselin,Tanya Guay,Théo Schneider, Myguel Bouchard– enseignant, Pascale Delorme – directrice adjointe

Conférence de presse pour les élèves du groupe de Monsieur Yves Gamache

Les élèves du groupe de monsieur Yves Gamache ont travaillé toute l’année au lancement de leur meuble pour objets perdus. En juin, ils ont fait une conférence de presse en présence du journaliste de la Voix de l’Est monsieur Pascal Faucher et de plusieurs invités.

Les élèves de 1re et 2e année ont créé des smoothies santé. Leur projet « Smootaime » s’est aussi taillé une place à la finale locale du concours OSEntreprendre 2017.

Félicitations à tous les élèves et bravo pour ces beaux projets entrepreneuriaux.