École et communauté

Plus de 500 élèves plantent autant d’arbres pour l’environnement

C’est dans une ambiance festive que les jeunes des écoles Des Prés-Verts, Hamel et St-Lucien se sont relayés, le 17 mai dernier, pour planter 500 arbres au parc des Bouleaux, à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Cette journée était pour eux l’achèvement d’un projet éducatif d’un mois consacré aux enjeux environnementaux et au développement durable. Durant cette période, ils ont reçu un plant d’arbre qu’ils ont nommé et dont ils ont pris soin.

Enfants, parents, enseignants, directions, commanditaires et personnel de la Ville étaient tous réunis pour cette magnifique activité.

« Planter l’arbre avec lequel les jeunes ont créé un lien a suscité un sentiment de fierté et un attachement à la nature. C’est un geste dont ils vont se rappeler pendant longtemps », a déclaré Jean-François Desaliers, l’instigateur du projet.

Pour souligner cette initiative verte, l’organisme Eden Canada, dont les bureaux ouvriront bientôt à Saint-Jean-sur-Richelieu, a remis à chaque participant un certificat de membre à vie ainsi qu’une médaille arborant le slogan de l’organisme « sauver la planète, un arbre à la fois ».

Mme Andrée Bouchard, présidente de la Commission scolaire des Hautes-Rivières a formulé un vœu : « Je souhaite que lorsque nos élèves auront grandi, les arbres qu’ils ont mis en terre soient devenus une belle forêt dans laquelle ils pourront à leur tour se promener avec leurs petits en disant : “Tu sais, mon trésor, c’est moi qui ai planté celui-là, regarde comme il est beau.” Gardons précieusement la mémoire de cette belle initiative de nos plus jeunes générations pour verdir nos parcs et nos communautés. »

Le directeur du Service de l’urbanisme de Saint-Jean-sur-Richelieu, M. Luc Castonguay, a quant à lui expliqué l’importance de cette activité pour la municipalité : « La Ville s’est donné l’objectif de planter 50 000 arbres sur son territoire d’ici les dix prochaines années. La plantation est pour nous le coup d’envoi de nombreuses actions à venir. » Eden Canada prévoit d’ailleurs renouveler l’expérience l’an prochain afin de contribuer à l’atteinte de cet objectif.

Rappelons que ce projet éducatif a été rendu possible grâce à la contribution financière des concessionnaires Toyota du Québec, qui ont fourni une aide logistique en plus de l’achat des plants. L’Agence Tague a pour sa part immortalisé le projet en photos et vidéos, tandis que la Ferme Guyon a donné un appui logistique et offert une visite à la ferme et à la papillonnerie pour une des classes participantes. C’est une classe de l’école St-Lucien qui s’est mérité le prix. L’organisme FSC Canada a fait don de matériel pédagogique et la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu a contribué à la préparation du site ainsi qu’à l’entretien de la plantation.

Les commanditaires suivants ont offert chacun 500 $ pour couvrir les dépenses du projet : Bibeau Desaliers Lamarre Notaires ; Menuiserie R. Lessard ; Intello Technologies inc. ; Morency Société d’avocats ; Occasion Déry ; Bessette Assurances ; Design Jetset et St-Cyr Le Peintre.

Merci de tout coeur, Madame Élise!

L’école Frère-André a une fée marraine

Madame Élise prend grand soin de « son » école située à Mont-Saint-Grégoire….

Madame Élise Marcoux fait une grande différence chaque jour dans la vie de nos élèves et de notre personnel.

Grâce à elle, le gymnase de l’école a été entièrement rénové. Ces travaux comprennent de nouveaux panneaux d’insonorisation, une peinture neuve, un tableau d’affichage blanc aimanté et quatre (4) grands babillards de liège.

De plus, Mme Marcoux a fait repeindre les 2 vestiaires d’éducation physique, les 2 salles de bain attenantes et l’entrée de l’école utilisée par les usagers du service de garde et la communauté lorsque le gymnase est utilisé en soirée.

Par ailleurs, le corridor qui mène au gymnase a pu également être repeint. Mais Mme Marcoux n’est pas qu’une fée marraine, elle est un exemple pour tous les élèves et les membres du personnel par son propre engagement envers une vie saine et équilibrée.

Élise Marcoux est partenaire, de concert avec les élèves et le personnel, dans l’élaboration de plusieurs projets visant la pratique du sport et le développement de saines habitudes de vie.

Elle est très impliquée en tant que partenaire avec l’équipe de Pierre Lavoie et elle met son enthousiasme et sa passion au service des élèves afin qu’ils développent les bons outils pour leur permettre d’être en santé et heureux dans leur vie.

C’est une femme exceptionnelle, énergique, humble et déterminée qui a su transformer notre quotidien par sa grande générosité! Nous la remercions de tout coeur.

Quelques images de notre témoignage

Toute l’école était réunie, vendredi, le 13 mai dernier, pour lui témoigner sa reconnaissance avec quelques invités venus dire merci à Mme Élise pour ses coups de baguette magique.

Une belle salle de spinning toute neuve à l’école Notre-Dame-de-Lourdes (Saint-Jean)

Un don qui fait une « saine différence »!

Les saines habitudes de vie sont bien développées à l’école NDL (Saint-Jean). L’école était très fière d’inaugurer, en présence de l’équipe qui lui a permis de la créer, une toute nouvelle salle de spinning.

Plusieurs des élèves courent dans le club de course de l’école et ils étaient très heureux d’assister, sur l’heure du lunch le 10 mai dernier, à un entraînement spécial avec l’équipe BMO du Grand Défi Pierre Lavoie.

Grâce au soutien de cette équipe inscrite à l’épreuve du 1000 km, l‘école Notre-Dame-de-Lourdes (secteur Saint-Jean) a pu bénéficier d’un don de 6000 $ qui a permis de doter le gymnase d’une toute nouvelle salle de spinning pour faire pédaler les élèves sur des vélos stationnaires.

Un projet pour faire bouger!

On a vidé un vieux local qui abritait quelques équipements, on a donné une couche de peinture toute neuve, installé des petits haut-parleur pour diffuser de la musique et hop! la salle de spinning venait de naître et de donner envie à toute une école de se mettre en forme.

L’équipe d’enseignants en éducation physique s’est surpassée pour offrir le meilleur aux élèves de l’école. M. Sylvain Mercier, M. Dominique Perricone et Mme Sandra Barsalou, responsable du GDPL à l’école, ont relevé le défi de faire participer les élèves et leur donner le goût de bouger chaque jour.

Mois de l’autisme

Plusieurs personnes s’étaient réunies le 9 avril dernier pour souligner le mois de l’autisme. Des élèves, des parents, des enseignants et des partenaires de la communauté sont venus admirer les œuvres d’art réalisées par nos élèves.