Entrepreneuriat scolaire

Nos écoles relèvent le Défi OSEntreprendre avec brio

Chaque année, plusieurs de nos enseignants utilisent la pédagogie entrepreneuriale pour transmettre leur matière d’une autre façon. Les élèves oublient qu’ils font des mathématiques, du français, des présentations orales parce qu’ils se passionnent et s’investissent à fond dans des projets d’entrepreneuriat à l’école. En 2015-2016, ils ont été des centaines d’élèves à participer, ce qui a des impacts positifs sur leur vie.

Voici quelques images des projets entrepreneuriaux réalisés à la CSDHR.

Des retombées très positives…

Éduquer à l’esprit d’entreprendre

L’Éducation à l’esprit d’entreprendre génère des retombées significatives sur le développement de la personne, que ce soit au niveau de la culture; de la persévérance scolaire et de la réussite éducative; de la satisfaction et de  l’épanouissement  personnel;  de  l’orientation  professionnelle;  et  même,  pour  certains,  sur  le  désir  d’entreprendre. 

La  culture  entrepreneuriale  pourrait  se  définir  comme  une  manière,  partagée  par  un  groupe,  de  percevoir,  d’être  favorable  ou  de  contribuer  aux  initiatives  individuelles  et  collectives  qui  changent  le  monde  qui  nous entoure.  Elle  se  traduit,  entre  autres,  par  une  plus  grande  acceptabilité  face  au  risque,  par  la  sensibilité  à  privilégier l’achat local, par l’encouragement apporté à celles ou ceux qui initient des projets ou par l’ouverture à l’innovation et à la nouveauté. 

Une culture entrepreneuriale forte génère un terreau fertile qui favorise l’engagement et la fierté collective, la vitalité  des  territoires,  la  diversité  des  formes  collaboratives,  de  même  que  l’influence  des  groupes  sous‐présentés dans les sphères de pouvoir tel que les femmes, les jeunes et les immigrants. 

Il est possible d’influencer cette culture en exposant fréquemment les élèves et les étudiants à des activités qui leur permettent d’être témoins et d’expérimenter l’entrepreneuriat. 

La persévérance scolaire et la réussite éducative 

L’expérimentation entrepreneuriale est un puissant outil de motivation et de réussite. Elle permet aux jeunes de donner un sens pratique aux apprentissages, de découvrir leurs forces, de gagner en confiance et d’apprécier l’école. Elle permet d’agir directement sur plusieurs principes qui favorisent la persévérance scolaire (1) :

L’engagement affectif et cognitif des jeunes

Dans le cadre de leurs projets, les jeunes interagissent avec plusieurs  personnes,  que  ce  soit  pour  convaincre,  collaborer  ou  créer.  De  plus,  ils  sont  en  mesure  de  donner  un  sens  pratique  à  leurs  apprentissages  et  de  consolider  leurs  savoirs.  D’ailleurs,  l’humain retiendrait généralement 20 % de ce qu’il entend, 30 % de ce qu’il voit et 90 % de ce qu’il fait (2). 

« Les élèves sont tellement intéressés qu’ils dépassent les attentes. Leur attention et leur motivation au  travail  augmentent  énormément,  malgré  l’ampleur  de  la  tâche.  J’ai  aussi  remarqué  que  quelques élèves ont réalisé leur potentiel et prennent confiance en eux grâce à leurs pairs et aux fonctions qu’ils choisissent. » – Enseignante du secondaire

Les  relations enseignant‐élève;  Bâtir  sur  les  compétences  des  jeunes  dans  un  environnement  stimulant  contribue au développement de saines relations entre les jeunes et les adultes. Même que plus de 90 % des enseignants sondés(3)affirment que le travail en projet engendre chez eux plus de plaisir à enseigner et facilitent leur gestion de classe. 

Le sentiment d’appartenance envers l’école; En réalisant un projet d’expérimentation entrepreneuriale, les jeunes sont amenés à découvrir leur milieu de vie (classe, école, communauté). Ils se questionnent sur les besoins afin d’y agir concrètement, ce qui contribue à l’attachement à leur école et leur quartier. 

« Chaque fois que je réalise un projet avec mes élèves, il se produit un mouvement autour de nous qui provient des acteurs dans l’école comme dans la communauté. » – Enseignante du primaire 

La  contribution  des  parents;  Souvent  passionnés  par  leur  initiative,  les  jeunes  sont  davantage  enclins  à échanger avec leurs parents sur leur projet scolaire et leur réalisation, à solliciter leurs idées. Les parents découvrent souvent par la même occasion l’expression de nouvelles facettes de leur jeune. 

« C’est certain que les élèves sont motivés par de tels projets. On part de leurs idées, on met tout en marche.  Ils  reçoivent  des  félicitations.  Les  parents  embarquent  tout  autant,  ce  qui  crée  de  magnifiques souvenirs de l’école. » – Enseignante du secondaire

La satisfaction et l’épanouissement personnel

En utilisant une pédagogie qui place les jeunes au cœur de l’action et des décisions, dans une approche où les apprentissages  se  conjuguent  avec  le  plaisir  malgré  la  charge  de  travail,  il  est  important  de  valoriser  leur  implication  et  de  mettre  en  lumière  leurs  réalisations.  D’abord  pour  leur  faire  prendre  conscience  de  leur expérience et de leur cheminement. Mais aussi, en étant reconnus dans le regard d’un enseignant, de ses pairs, de sa famille et de sa communauté, les jeunes sont renforcés dans leur propre perception d’eux‐mêmes, à un stade où l’identité est en pleine mutation. 

Ceci est particulièrement significatif pour les jeunes qui s’accomplissement davantage dans l’action que dans l’apprentissage formel, ceux qui ont connu des échecs, qui présentent un haut potentiel de développement ou qui rencontrent des difficultés d’estime personnelle.

Texte extrait du Mémoire déposé par OSEntreprendre (2016)

Sources :

  1. 2013, Contrer le Décrochage à la fin du secondaire, ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport 2 Source : Lang, H., McBeath, A. & J.File. (1995)
  2. www.osentreprendre.quebec
  3. Résultats de l’analyse des retombées et des facteurs de succès des projets entrepereneuriaux réalisés en milieux défavorisés, 2011